La mobilité résidentielle des ménages du CESO

date: 
08/09/2015

Contrainte ou choisie, la mobilité résidentielle intervient à différentes étapes du parcours de vie des ménages : décohabitation, agrandissement de la famille, changement d’emploi, par exemple. L’analyse de ces flux, entrants et sortants, dresse un portrait dynamique du territoire et permet de connaître les caractéristiques des ménages qui y arrivent et qui le quittent.

 

Si l’offre en logement conditionne fortement ces flux, d’autres facteurs interviennent : l’offre en équipements (établissements scolaires particulièrement) et services, la proximité de l’emploi, la desserte par les transports, par exemple. La mobilité résidentielle reflète de ce fait l’attractivité du territoire.

 

L’étude de l’Audeso se fonde sur l’analyse des mobilités résidentielles des ménages dénombrées dans le recensement de la population de l’Insee de 2008, correspondant donc à un changement de domicile depuis 2003. Il s’agit des derniers résultats disponibles puisque le changement de questionnaire ne rend plus possible l’actualisation des données.

 

Les migrations résidentielles des ménages sont traitées à plusieurs échelles : entre le CESO et les régions françaises ; entre le CESO et le reste de l’Île-de-France ; entre le CESO et les territoires limitrophes ; entre les EPCI du CESO ; des ménages des deux communes les plus peuplées de chaque intercommunalité du CESO.

 

Il en ressort un fort ancrage territorial des ménages du CESO. Les échanges sont nombreux avec le reste de l’Essonne et si le CESO est attractif pour des ménages en provenance du Val-de-Marne voisin, ce sont Paris et la Seine-et-Marne en revanche qui attirent principalement les ménages qui quittent le CESO. Ce sont en moyenne plutôt des ménages dont la personne de référence a plus de 55 ans qui quittent le CESO alors que le territoire attirent de jeunes ménages actifs (25-39 ans), en début de parcours résidentiel.

 

L’analyse montre aussi une tendance à la spécialisation sociale pour certaines intercommunalités : accueil de ménages aux profils plutôt aisés et en milieu de parcours résidentiel pour certaines, installation de jeunes ménages moins qualifiés pour d’autres.

 

Extraits à télécharger en pdf